Les coiffeurs, un poil au dessus des organismes de bienfaisance

Une étude récente de 2,000 personnes, menée par Pro Bono Economics, démontre que les organismes de bienfaisance inspirent moins confiance au public que les coiffeurs, scientifiques et présentateurs de télévision.

La conclusion que Pro Bono Economics à tiré de son enquête est la suivante: « la seule façon pour les organismes de bienfaisance de restaurer la confiance est de démontrer leur impact sur la société au moyen de preuves économiques solides et indépendantes. »

La façon dont ils sont arrivés à cette évaluation n’est pas claire. Comme le disait l’écrivain américain Mark Twain, lorsque votre seul outil est un marteau, tous les problèmes ressembleront à des clous. Dans ce cas précis, peut être que lorsque l’on est un économiste, on pense que tout peut être résolu par une feuille de calcul!

Quoi qu’il en soit, il y a deux problèmes:

Tout d’abord, il n’est pas possible de savoir, en se basant sur une seule enquête, si la différence de confiance entre les organismes de bienfaisance et les coiffeurs a augmenté ou diminué. Il se pourrait par example que les organismes de bienfaisance dépassent les coiffeurs l’année prochaine. Plus généralement, c’est une enquête qui se présente comme une mesure statistique du niveau de confiance envers les organismes de bienfaisance. Cela aide, mais seulement de manière générale. Leurs résultats sont souvent quelque peu bigarrés pouvant entraîner une surinterprétation des résultats importants, ou non.

Deuxièmement, et d’une importance cruciale, cette enquête ne nous dit rien sur la façon de restaurer la confiance et ne donne aucune raison de croire que la démonstration de l’impact économique est la bonne solution.

Bien évidement, il est important de démontrer l’impact des organisations de bienfaisance. Mais la notion que de se ruer sur le public pour présenter des preuves économiques solides et indépendantes permettra de résoudre le problème et regagner leur confiance est, au mieux, un acte de foi. Au pire, cela pourrait être contre-productif.

Faisons nous confiance aux coiffeurs, policiers ou docteurs car ils ont démontré leur impact sur la société par le biais de preuves économiques solides et indépendantes? Peut être que c’est le cas pour les économistes, mais pour la majorité des personnes, ca n’est l’est pas.

De façon générale, les données en elles mêmes ne suffisent pas et elles ne sont certainement pas le seul moyen pour les organismes de bienfaisance de restaurer la confiance. Certains chiffres peuvent convaincre, mais aux yeux du public, l’intégrité et la communication ont beaucoup plus de valeur.

Il est également important de noter que selon cette enquête, les économistes inspirent deux fois moins confiance que les organismes de bienfaisance ce qui suggère que les économistes ne sont pas les mieux placés pour donner des conseils sur la façon de gagner la confiance du public.

Il est tout de même bon de voir que la confiance est devenu un sujet d’intérêt dans notre secteur. Cela n’était pas le cas avant, et c’est un changement appréciable. Il reste cependant à espérer que ce sujet ne devienne pas un crochet permettant de parvenir à une conclusion favorable. Si vous êtes un économiste, la solution est d’ordre économique. Si vous êtes un cabinet de conseil, la solution pour les organismes de bienfaisance est d’utiliser le modèle proposé par ce cabinet de conseil. Si vous êtes l’agence d’affaires commerciales qui nous a envoyé un e mail la semaine dernière, la solution est de vous commissioner pour nous aider « à comprendre la source du problème et savoir si notre message correspond à la narrative des médias émergents ».

Ces propositions sont certes intéressantes, mais nous ne devons pas prétendre qu’elles sont LA solution. La seule façon de restaurer la confiance portée au secteur caritatif est d’agir avec intégrité et de communiquer sur ces actions. Il n’y a pas de raccourcis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s